Rencontres Régionales du Sport >

2èmes Rencontres Régionales du Sport - samedi 22 novembre 2014

Pour la 2ème édition des Rencontres Régionales du Sport, la Coordination Olympique 276 réuni à l'Hôtel de Région l'ensemble du mouvement sportif sur le thème :
« Le Sport, un enjeu pour la Normandie »
afin d'échanger autour de deux tables rondes : L'attractivité de la Normandie par le Sport - et - Le Développement social et économique

Les acteurs et partenaires régionaux du sport (collectivités, institutions, ligues, comités et clubs) seront présents le Samedi 22 novembre dans l'hémicycle de la Région.
Ces Rencontres s'inscrivent dans le cadre du Mois de l'Economie Sociale et Solidaire.


Suivez les rencontres en live (en basse definition) sur : http://streaming.crihan.fr/crhn/live.sdp
ou (en haute definition) : http://streaming.crihan.fr/crhn/live-hd.sdp

Réagissez sur twitter @CROSHN276 #RRS


Les mots d'ouverture du Président du CROS, Didier POLIN :

En guise d'ouverture et de présentation de la matinée j'ai pris la liberté de plagier Maurice HERZOG, haut–commissaire aux sports, du Général de Gaulle, d'adapter son allocution à notre époque et à notre situation du moment afin de préciser : « Si la Normandie brille à l'étranger, par ses penseurs, ses savants, ses artistes, elle rayonne aussi à chaque époque grâce à ses sportifs : Jacques ANQUETIL, BlonBLon, les frères BARRE, Stéphane CARON, Hugues DUBOSC, Fabien GILOT, Michel HIDALGO, Roger LEMERRE, Emmanuel PETIT, Grégory ANQUETIL, Alexandra LEDERMANN, Mathieu GOURDIN, Fabien CANU, David DOUILLET, Hugo LEGRAND, Geneviève GUINCHARD, Tony PARKER, Nico BATUM, ...j'en oublie et ne peux tous les nommer… Une région comme la nôtre, connue et reconnue, par ses sites : Le Mont-St Michel ou Etretat, sa culture : les écrivains, l'impressionnisme, son histoire : Guillaume Le Conquérant, Jeanne d'Arc ou le débarquement, a aussi un riche patrimoine historique, culturel et sportif autour du rénovateur des Jeux olympiques modernes. Une région comme la nôtre doit être grande par la qualité de son accueil tant le potentiel touristique est prégnant mais aussi par la qualité de sa jeunesse et on ne saurait concevoir une telle jeunesse sans idéal sportif, surtout dans la région de Pierre de Coubertin. »

Le sport est devenu, du fait de sa médiatisation, un phénomène sociétal qui occupe une place de plus en plus importante dans l'espace public. En nommant un ambassadeur du sport, Laurent Fabius, Ministre des affaires étrangères, montre qu'à l'heure du « soft power », le sport à toute sa place dans le rayonnement de notre pays.

Qu'en est-il au niveau d'une région comme la Normandie ?
Le sport à côté d'autres instruments est un élément de valorisation et de notoriété positive. Cela regroupe des enjeux d'images et des enjeux économiques qui concernent aussi bien la construction d'infrastructure que le tourisme. Ce n'est pas Londres avec les récents jeux de 2012 qui nous démentira.

Le sport est-il donc pour cela un enjeu pour la Normandie ?
C'est sur ce thème que nous avons organisé les deux tables de rondes de ce matin pour ces secondes Rencontres Régionales du Sport. Elles sont aussi les premières du Nom d'une nouvelle ère, celle de deux régions en mutation, au cœur d'une réforme territoriale, qui nous porte à réunir nos deux territoires en un seul : La NORMANDIE qui serait la Région la plus connue au monde avec la Californie.

Il ne serait pas raisonnable de cantonner le sport à ce qu'il a de plus médiatique, le haut-niveau et le sport business. Il est aussi populaire pour bien d'autres raisons. Il est un moyen direct, efficace, de développer les loisirs, de prévenir des pathologies, de donner du plaisir. Il est important pour la cohésion sociale, il est pluriel et transversal. Le sport c'est à la fois des émotions, des moments de désespoirs, de fraternité, de partage… C'est comme le dit notre Président Denis MASSEGLIA : « plus que du sport ».

Alors, nous vous avons posé la question : La Normandie est-elle sportive ? Et la réponse est OUI pour 80% des votants (inscrits :130 votants : 86 OUI : 70 NON : 16)

Le décor est en place, simplement il me reste à présenter le programme de la matinée.

Alors l'enjeu pour la Normandie est sans doute en lien avec l'attractivité mais aussi avec le développement économique et social que peut permettre le sport. Ce sont de ces sujets que nous allons débattre maintenant.

Le fil rouge sera la mise à l'honneur des dirigeants bénévoles Normands en continuité avec ce qui se passe depuis 2006 et de façon symbolique par la remise des léopards d'Or Normands.

Synthèse des 2èmes Rencontres Régionales du Sport

Remerciements :
à l'ensemble des CROS et CDOS Normands, aux salariés Shirley LACROIX, Johann PETIT, Fanny LE FAUCHEUR, Aurore JARRY pour leur engagement pour la réussite de cette matinée.
Nous vous remercions au nom de l'ensemble du sport Normand de nous avoir accordé votre précieux temps en ce samedi matin pour nos Rencontres.

Prendre date :
Nous en profitons de suite pour prendre date et vous inviter dès maintenant aux Rencontres Normandes du Sport que nous organiserons l'année prochaine à CAEN. Nous fixerons très rapidement la date …

Nous avons pris depuis ce matin de nombreuses notes et nous souhaitons avec Michel TIREL, sans avoir la prétention de faire une synthèse, vous présenter ce que nous avons retenu et surtout ce que nous devons maintenant tendre à développer en commun à partir des points exposés.

Un constat et une richesse

Nous ne sommes pas la société mais nous en sommes le reflet avec ces manques et ses défauts mais surtout ses qualités et sa dynamique.

La société est organisée autour de trois grands secteurs :

-Les institutions et les collectivités avec les fonctionnaires

-Les entreprises avec les salariés et les travailleurs indépendants

-Le monde associatif avec les bénévoles

La richesse de ce monde associatif, du milieu sportif en particulier, vient de la diversité de ses bénévoles qui appartiennent aux deux autres secteurs évoqués.

La force du mouvement sportif vient de son unité dans sa diversité, sa richesse de la multiplicité de cette diversité, sa simplicité de l'équité voulue par la compétition et de l'absence de frontière, sa cohésion de sa cohérence.

Deux défis :

Nous avons devant nous deux défis formidables à relever l'ouverture à tous les publics et la professionnalisation de nos structures ; plus que de modernisation, il s'agit d'innovation, plus que de changement, il s'agit d'adaptation et d'évolution.

Une réalité

La Normandie du sport existe, ce matin en est la preuve. Notre mini-sondage est caractéristique dans son message, dans ses résultats et son évolution dans la matinée. Avec une participation en augmentation entre le début et la fin des Rencontres, le passage de 80 à 85% de votants convaincus que la Normandie est sportive, Nous ferons le sport de demain ensemble. Le milieu sportif est en Normandie réellement en mouvement et il est accompagné par les services décentralisés de l'état, les collectivités territoriales et tous nos partenaires, votre présence ce matin en est la confirmation.

Des doutes ou des questions qui ne nous empêchent pas d'avancer

Avoir une idée précise de l'évolution des compétences territoriales en matière de sport sera nécessaire tout comme l'harmonisation souhaitée du calendrier en matière de congés mais ne cela ne nous empêche pas d'avancer et d'agir pour une promotion pertinente et un véritable développement du sport sur l'ensemble de la région Normande autour d'un projet sportif commun.

Un outil d'analyse et de développement

Nous avions l'an dernier insisté sur le souhait de voir la création d'un Observatoire Régional du Sport indépendant. Il a été installé à l'université en tant qu'Observatoire de la Qualité de Vie. Il doit nous apporter les réponses scientifiques aux questions que nous nous posons tous et pas simplement les réponses que nous souhaitons ou attendons. Cet outil indispensable pourra donner des photographies précises des axes à développer, des situations du moment, des publics cibles, des manques ou des besoins, des moyens à activer, des freins et des leviers…

Une opportunité, Trois atouts, Deux axes prioritaires, Dix orientations pour Un projet

Il ressort des exposés et échanges de ce matin que La Normandie du Sport est

une opportunité pour gagner en complémentarité, en cohérence d'intervention, en image et en développement économique.

Elle a 3 atouts : la Normandie est Sportive, la Normandie a un patrimoine riche et une histoire importante autour de Coubertin, la Normandie est jeune, fière de l'être et disposée à le rester, sans oublier l'importance de l'inter génération.

2 axes prioritaires autour du sport se dessinent (l'investissement et l'identité).

10 orientations, d'innovation et d'évolution, se profilent :

En matière d'INVESTISSEMENT

La priorité reste l'Humain

1. Un projet : L'emploi est trop souvent présenté comme un objectif, une obsession alors que c'est d'abord le projet associatif qui doit être l'objectif principal pour définir les besoins et les axes, puis permettre ensuite des embauches adaptées au projet et faciliter leur multiplication.
2. Le groupement d'employeurs de l'Association Normande des comités Olympiques et sportif (ANO) Dans la suite logique des emplois, ce sur quoi nous avons travaillé et que nous venons ensemble de signer avec la coordination 276 devant vous et je l'espère avec le reste de la Normandie du sport prochainement, ce sont les bases de la mise en place d'un groupement d'employeurs pour pérenniser d'abord puis multiplier ensuite les emplois, mais surtout créer la dynamique de mutualisation de projets, sans perdre l'identité et l'efficacité des antennes sur l'ensemble du territoire.
3. Le guichet du sport: Cela doit s'accompagner du développement d'un guichet du sport, par définition unique, que nous appelons de nos vœux, avec la volonté de simplification représentée par le dossier unique pour favoriser les emplois évoqués et les formations pour la professionnalisation.
4. La plate-forme numérique partagée: Nous devons à notre niveau jouer notre rôle de tête de réseau avec en complément de la verticalité habituelle (fédération, ligue, comité clubs) une volonté de travail transversal et d'information entre disciplines pour le sport pour tous et partout, pour la simplification administrative et la promotion et le développement du sport sur notre grande Région. La plate –forme numérique que nous développons va de ce sens.
5. La formation spécifique et orientée: Le sport pour tous qui inclus le sport-santé nécessite je l'ai déjà évoqué une formation adaptée et complémentaire aussi bien pour les professionnels du sport et que de la santé. Le sport-santé est à ce niveau un exemple caractéristique qui avant tout reste du sport. Il a un potentiel de développement et de création d'emploi seulement si un vrai projet collectif est mis en place, puis si les protagonistes acceptent d'être formés et de travailler ensemble… Libérons les initiatives et les énergies au lieu de vouloir les contrôler à des fins d'affichage ou de communication promotionnelle. Profitons des potentialités de la formation pour optimiser la professionnalisation de nos structures dans tous les domaines (gestion, administration, développement, innovation, tourisme sportif et pas seulement dans l'animation et l'encadrement…).

Pour ce qui est de l'investissement matériel, technique ou infrastructurel c'est l'impulsion du mouvement sportif, en tant que force de proposition et d'innovation, qui permettra de rendre évident aux décideurs cette nécessité. Les JO à ce niveau ne doivent pas être la priorité mais une opportunité à saisir, le moment venu. Le mouvement sportif doit se tenir prêt pour l'aventure mais cette aventure doit être préparée ensemble, vécue ensemble et transformée en réussite pour tous.
1. Un terrain de jeux grandeur nature: Pour ce qui est des territoires carencés, la prise de conscience que les carences sont avant tout liées à l'absence ou l'abandon des services publics, aux problèmes de transport et d'accès aux loisirs et à la culture est nécessaire. Ce ne sont pas les médecins qui sont responsables des déserts médicaux, mais les carences en service public qui créées des déserts et n'attirent plus les médecins. Il en est de même pour nos clubs… L'important est d'investir pour faciliter l'animation et la vie, y améliorer la qualité de vie et y attirer et y multiplier des entreprises pour entretenir le cercle vertueux et rompre le cercle vicieux de la dégradation… Investir donc sur tous les territoires. La région Normande doit être « un terrain de Jeux grandeur nature »…où il devient évident d'investir… et pourquoi pas représenter avec l'axe seine une avenue Olympique…avec un cluster du sport.

L'IMAGE SPORTIVE DE LA NORMANDIE c'est « une IDENTITE et une fierté d'APPARTENANCE »
1. Le Club OR: Notre club OR se veut être une passerelle entre les entreprises et les clubs, un lien, un moyen de diversifier les ressources et à terme devenir un fond de dotation régional du sport autour de cette identité sportive, des bienfaits de l'activité physique, des valeurs de l'olympisme et de l'attractivité de la région. Le club OR est un lieu de rencontre, de partage et de projets autour de l'identité Normande avec un lien d'appartenance fort autour du sport. Nous proposons que sur l'ensemble des engagements des entreprises sur le sport pro ou spectacle un % soit redistribué sur le club OR pour cette dotation régionale…
2. Des outils itinérants et de partage: En plus de l'exposition itinérante « au cœur de l'olympisme », nous proposons la mise en route d'un mini-stade ambulant, véritable village sportif pour permettre la promotion et le développement de l'activité physique et du sport dans tous les territoires et surtout les plus reculés…pour sensibiliser le plus large public et l'associer à cette idée de l'appartenance pour rendre évidente cette identité. Cela ne peut se faire qu'en partenariat et soutien des institutions et des collectivités d'un côté mais aussi des entreprises et structures de promotion privées de l'autre avec et pour l'ensemble des Normands.
3. Le club Unité de base et son accompagnement Les clubs doivent pouvoir être confortés dans leur rôle central d'« unité de base » et accompagnés plutôt que de se voir remis en question et chaque année surchargés par des actions spécifiques et différentes. Les clubs sont aujourd'hui organisés autour et pour la compétition s'ils doivent évoluer et s'adapter s'est progressivement et surtout pas en changeant d'orientation d'une année sur l'autre. Nous n'attendons pas un choc de simplification mais souhaitons en coordination une réalité de la simplification pour les clubs qui seront les ambassadeurs de cette image sportive et de cette identité de la Normandie Sportive, tournés vers tous les publics, pour faciliter l'accueil des touristes, multiplier les emplois et développer l'économie du sport en priorité et en avantage pour le territoire et ses habitants. Les groupements d'employeurs, le guichet unique, le club OR, l'expo olympique et le village du sport doivent devenir ses outils d'accompagnement et d'identité au service du développement et de la promotion du sport pour et avec les clubs.
4. Un acte identitaire symbolique: Nous devons partager entre le sport loisir, le sport pour tous, le sport de compétition, le sport de haut-niveau et le sport spectacle cette identité Normande et l'objectif commun de projet de développement économique et social pourvoyeur d'emplois et surtout de qualité de vie autour du Tourisme sportif. Nous demandons de façon solennelle que le viaduc de Mirville à quelques pas du pont de Normandie soit rebaptisé « Pierre de Coubertin » pour symboliser cette entrée dans une terre de sport, « un terrain de jeux grandeur nature ».

Le sport est au centre de la société et en est son reflet. Il doit être un vecteur de développement économique, et d'identité territoriale, mais aussi d'adhésion.

Le projet sportif de la Normandie ne doit pas être dénaturé par manque de continuité ou déficit de cap des orientations affichées ou par souci d'affichage ou de communication pour coller à des sujets sociétaux d'actualité.

Le projet sportif de la Normandie doit devenir notre projet commun car c'est le sport en général et la compétition en particulier qui doivent permettre d'accueillir plus largement tous les publics, d'offrir des qualités de pratiques et de permettre de développer notre territoire tant sur le plan économique que social en améliorant son attractivité.

Didier POLIN- Michel TIREL
Pour la Commission Olympique Normande



Nos partenaires institutionnels


Socialisons-nous !

L'actu du sport en Normandie sur

Secrétariat Administratif

Ouvert du lundi au jeudi de 9h à 12h30
et de 13h à 17h et le vendredi de 13h à 15h

8 rue Germaine Tillon (Antenne de Caen)
Tel : 02 31 84 91 28
Port : 06 31 29 13 82



Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h30
et de 14h à 17h30

1 rue masson
(Antenne de Oissel)
Tel : 02 35 67 50 50
Port : 07 86 32 49 95

Plaquette présentation CROS


Qu'est-ce que le CROS Normandie ? Quelles sont ses missions ? Ce support de communication est fait pour y répondre...

Sport Fomation Normandie

Accéder au site directement
Le répertoire des formations du sport en Normandie réalisée par le CROS BN

Sport Santé Normandie


L'annuaire régional des associations et structures proposant une activité physique adaptée

CNDS 2018


Partenaires club Or



Guide du bénévolat

Carnet de vie du bénévole

Guide d'usage de la subvention

Tous au Sport

Le site accessible de l'actualité du sport pour tous

Centre Régional Jeunesse & Sports

Accédez au site des 5 antennes CRJS de Haute-Normandie : Vernon, Le Havre, Pt Couronne, Yerville et Léry-Poses

Agenda Régional


Calcul coût d'un emploi

Simulation en ligne

Archives Newsletters

Moteur de Recherche